Les ressources disponibles pour l’emploi des personnes en situation de handicap psychique

publié le 26 juin 2013
Quelles sont les différentes ressources sur lesquelles s’appuyer afin de favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap psychique ? Comment les mobiliser ? Comment les articuler entre elles ?

Les ressources environnementales :
Comme nous l’avons abordé dans les précédents articles, l’intervention d’une équipe pluridisciplinaire, composée, en fonction des besoins, de professionnels et d’experts internes ou externes à l’entreprise, est particulièrement déterminante pour ce type de handicap. En effet, le handicap « psy » touche l’ensemble des différentes sphères de la vie de la personne et constitue bien souvent un trouble de la relation, rendant indispensable non seulement l’implication du collectif de travail mais aussi l’appui d’une équipe pluridisciplinaire. C’est pourquoi, de nombreux professionnels sont mobilisés en interne : médecin du travail, supérieur hiérarchique, psychologue d’entreprise, assistant social, mission handicap, collaborateurs, etc. Ce système en interne s’appuie ensuite sur l’expertise spécifique de professionnels via une collaboration avec différents organismes intervenant dans le champ d’action du médico-social ou du conseil en ressources humaines.

Les ressources personnelles :
S’agissant du handicap, la préoccupation première consiste souvent à mettre l’accent sur la compensation des déficiences de la personne au détriment de l’utilisation de ses propres ressources. Ainsi, le courant de la réhabilitation psycho-sociale attache de l’importance à la Ce jeu a tout pour lui : l'atmosphère, l'aspect raffiné, l'exaltation ; il vous offre de nombreuses chances de gagner énormément d'argent en ligne si vous jouez vos cartes correctement ! Avec Multi Hand Bonus Blackjack Gold, vous avez toutes les chances d'optimiser au maximum votre potentiel de victoire. façon dont la personne va mobiliser ses ressources (étayage social et familial, estime de soi, position sociale, etc.) en opérant un changement de positionnement par rapport à sa situation, dans le sens d’un réengagement dans un projet (cf. Pachoud B. et al. 2009). On peut aussi évoquer le concept de résilience, développé par B. Cyrulnik, qui rend compte, pour chacun, de la capacité à faire face aux obstacles et à se construire malgré les blessures, en s’appuyant sur les potentiels individuels et relationnels. Il s’agit-là également d’un changement de perspective dans l’accompagnement professionnel de la personne, car, « promouvoir la résilience, c’est reconnaître la force au-delà de la vulnérabilité. » (Anaut M. 2005).

Pour conclure :
L’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap psychique mobilise de nombreux acteurs et nécessite la mise en œuvre d’un plan d’accompagnement global et personnalisé, l’intervention d’une équipe pluridisciplinaire et l’expertise de professionnels. Ainsi, cette démarche permet de se questionner sur la notion de handicap « psy » en entreprise, et de dégager des pistes de solutions et d’actions sur les difficultés que posent l’employabilité, l’aménagement de poste, l’accueil en entreprise et le maintien dans l’emploi, ce que nous avons pu aborder au fil des mois précédents. Une personne en situation de handicap psychique est avant tout une personne dont les ressources habilement mises à jour et exploitées permettront d’instituer la valeur travail comme lieu de réalisation de soi et facteur d’identité (cf. Pachoud B. et al. 2009). Pachoud Bernard et al. « La problématique de l’insertion professionnelle des personnes présentant un handicap psychique : les différentes dimensions à prendre en compte », Revue française des affaires sociales, 2009/1 n°1-2, p. 257-277. Marie Anaut « Regards sur la résilience et la singularité des situations de handicap », Reliance 2/2005 (no 16), p. 13-15.

​Mélanie B. Journaliste, Psychologue du Travail