La loi Macron revoit l'obligation d'emploi de personnes handicapées

publié le 11 mars 2015
Le recours aux travailleurs indépendants handicapés pourrait être inclus dans l’obligation d’emploi de 6 % qui pèse sur les entreprises de vingt salariés et plus. Le quota pourrait également être atteint par l’accueil de personnes handicapées dans le cadre de mises en situation professionnelle. 



Ces mesures issues du projet de la loi Macron débattues actuellement en commission spéciale ne font pas l’unanimité. Si certains voient là une opportunité pour ceux qui souhaitent créer leur activité professionnelle, d’autres comme l'Association des Paralysés de France tire la sonnette d’alarme.
Selon elle, ces mesures permettraient aux employeurs de remplir leur obligation en multipliant les opportunités indirectes plutôt qu’en embauchant. D’autre part, certains craignent de voir les handicapés déjà en poste, licenciés au profit de sous-traitants moins coûteux.